Les Races

Les races jouables

Les Humains

Les humains forment avec les dieux l'une des races les plus anciennes du monde de Spellborn et sont la plus représentée de toutes. Ils étaient là bien avant que les premiers Daevis aient vu le jour. Organisés en maisons, les humains géraient leur existence avec les huit dieux comme maîtres. En effet, les humains étaient leurs esclaves et à leur totale disposition, subissant leur tyrannie et leur oppression.

Lorsque les dieux créèrent les Daevis, les humains furent assujettis par ceux-ci qui en firent leurs esclaves. Les dieux avaient besoin de personnes pour contrôler la population humaine et les Daevis remplissaient très bien leur rôle. Ne supportant plus le joug des huit dieux, les humains sous la coupe des Hautes Maisons, ainsi que les Daevis devenus leurs égaux (Ndr: voir partie sur les Daevis) se rebellèrent. À eux tous ils détruisirent les dieux mais en contrepartie causèrent la destruction du monde connu sous le nom de Monde "Ancestral".

D'une nature commune à la nôtre, les humains vivent et meurent comme n'importe quelle personne ordinaire. On relate cependant certaines exceptions avec des personnes pouvant vivre au-delà des soixante-dix ans.

Les humains ont joué un rôle très important pour l'Enclave avant même qu'elle ne soit fondée. De ce fait, ce sont eux qui en ont construit les fondations. Au cours des nombreuses guerres civiles qui ont frappé l'Enclave, ils se sont montrés des soldats valeureux et doués, combattant sans relâche pour la sauvegarde de leur civilisation et pour protéger leur liberté et leur Enclave. Ils ont aussi largement contribué aux autres aspects de la vie de l'Enclave, comme les sciences, l'artisanat, le commerce, l'éducation sans oublier la politique dans laquelle ils excellent.

Humain

Les Daevis

Les Daevis sont une race issue des Mumia et des Humains : ils se situent donc à la frontière de l'immortalité et de la mortalité - quelque part entre le mythique et le prosaïque. Quoi qu'il en soit, bien que leur apparence les distingue des Humains, d'autres choses les rendent différents. Le signe de naissance daevi est l'une d'entre elles. Tous les Daevis naissent sous un signe mythique qui détermine certains aspects de leur vie, et en particulier leur apparence. Ce signe de naissance permettait aux Huit de garder l'œil sur leur progéniture mi-humaine et de les maintenir dans la servitude.

En des temps reculés, les Daevis ne pouvaient causer de tort aux Mumias qui les avaient engendrés à cause de cette marque de naissance magique. Tandis que l'emprise des Mumia sur leur empire faiblissait, il en allait de même pour cet enchantement de contrôle, ce qui permit finalement aux Daevis de rejoindre les maisons humaines rebelles. Aujourd'hui encore, les Daevis portent cette marque, bien qu'aucun d'entre eux n'ait connu l'esclavagisme des Mumias.

Avant la destruction du Monde Ancestral, il y avait huit signes qui pouvaient régir la naissance d'un Daevi. Après le Morcellement, il y en avait beaucoup plus : avec l'éclatement de Mummujoxuru, ces marques furent fragmentées elles aussi. Lorsque le nouveau monde s'éveilla, il y avait plus d'une centaine de signes mythiques régissant la naissance des Daevis. Mais au fil du temps, tous disparurent, sauf un. De nos jours, il n'existe donc plus qu'un seul signe de naissance daevi. Dans les temps anciens, les signes de naissance étaient un symbole de l'esclavage des Daevis. Aujourd'hui il s'agit d'un symbole de leur liberté et de leur fierté. Il détermine aussi leur apparence. Les Daevis naissent désormais tous sous le même signe, celui de la Tempête,qui possède les attributs du signe de l'Épine, aujourd'hui disparu, ce qui explique peut-être l'apparence actuelle des Daevis.

Les Daevis n'ont pas une expérience de la vie très différente des Humains. Ils naissent, ils grandissent jusqu'à l'âge adulte, parfois ils ont des enfants, puis ils faiblissent durant l'hiver de leur vie et, finalement, ils meurent. Ils ne vivent pas beaucoup plus longtemps que les Humains (peut-être 10 à 20 ans de plus), en dépit de leur héritage immortel. De nombreux indices ont montré qu'ils faisaient des choix plus marqués que les Humains : ils choisissent plus rapidement entre le bien et le mal, l'ombre et la lumière. Lorsque des décisions morales sont en jeu, leur flamme brûle avec plus de force que celle des Humains.

Les Daevis ont eu une importance considérable pour l'Enclave. Ils ont combattu vaillamment au côté des maisons rebelles qui se sont opposées à l'Empire des Huit Démons avant le Morcellement du Monde Ancestral. Durant les nombreuses guerres civiles de l'Enclave, profondément attachés à leur culture et à leur peuple, ils ont fait preuve d'une grande vaillance, tout autant que les Humains. Eux aussi ont eu une large influence sur la vie quotidienne de l'Enclave, exerçant leurs talents dans les sciences, l'artisanat, le commerce et l'éducation. La majeure partie de la population humaine de l'Enclave est bien consciente de tout cela. Les Daevis sont des membres appréciés de la société et ils sont traités comme des égaux, voire même parfois comme des êtres supérieurs.

Concept femelle Daevi

Les races non jouables 

Les Nocturniens 

Au cours du Temps de l'Aube de la Nuit, les premiers signes de désordre et d'instabilité dans l'Empire des Huit Démons apparurent. On raconte que les Huit s'étaient lassés de gouverner leur gigantesque fief et avaient confié les affaires courantes de leur empire aux Vailyriens. Leur dernière entreprise d'envergure fut de créer les Nocturniens. Et ce faisant, ils semèrent eux-même les graines de la rébellion qui mettraient un jour fin à leur règne.

Les premiers Daevis naquirent vers cette époque, et les Nocturniens en faisaient partie. Ils n'avaient que peu de traits communs avec les Daevis que nous connaissons aujourd'hui : puissants et sombres, ils avaient bien plus hérité de leurs parents immortels que de leurs parents humains. Seuls certains Daevis de la première génération se virent assignés le rang de Nocturniens dans la hiérarchie de la Mumia. Ils se voyaient alors octroyés de féroces et terribles pouvoirs et avaient accès à toutes sortes d'armes et magies puissantes créées par les Huit Démons.

La raison de leur existence semble simplement être ce qui constituait alors le passe-temps favori des Huit, à savoir mener la vie dure à leurs serviteurs vailyriens. D'après les érudits, il ne faut pas chercher de réelle logique dans la création de cette nouvelle caste distincte de serviteurs, en dehors d'un désir manifeste de harceler et malmener les créatures draconiennes qui leur avaient fidèlement obéi pendant plusieurs milliers d'années. Les Vailyriens furent bien sûr particulièrement courroucés par ces évènements, ainsi que les Vhuuls et les Urvhails, mais ils n'avaient d'autre choix que de se soumettre à cette nouvelle hiérarchie au sein de l'empire.

Les Nocturniens n'avaient pas seulement accès à de puissantes armes et magies, ils avaient aussi un statut propre et de nombreuses missions à mener à bien. Nombre de ces missions consistaient en la construction de nouveaux temples et monuments à la gloire de la Mumia, mais certains sortaient un peu plus de l'ordinaire : les Huit Démons souhaitaient que soient construits des bâtiments pouvant servir de prison, mais qui pourraient aussi être employés pour entraîner physiquement et mentalement des troupes d'élites ou bien simplement torturer les prisonniers importants. Les Nocturniens firent ce qu'on leur demandait et, en l'espace de plusieurs centaines d'années (jusqu'à la fin de l'Ere du Chaos Noir), ils construisirent de nombreux édifices de ce type en l'honneur de leurs maîtres.

Après que la rébellion eut pris le contrôle du cœur de l'empire et que la grande citadelle de Tanugramai fut tombée, les serviteurs des Huit Démons se préparèrent à engager une longue guérilla contre les Hautes Maisons dissidentes des Daevis et des Humains. Ils s'efforcèrent de cacher leur armement arcanique en des lieux que les rebelles ne pourraient trouver ou bien auxquels ils ne pourraient accéder. La majeure partie des Nocturniens tombèrent dans le piège qui leur était tendu à Meonfelos [aujourd'hui connu comme le royaume-fragment de Coldspur] où ils se rendirent pour aider les Vailyriens et où ils furent massacrés ou enterrés vivants. Sans doute certains des Nocturniens réussirent-ils à en réchapper, mais leur caste était réduite à néant et n'avait déjà plus sa place dans le monde de Mummujoxuru bien des années avant que les Hautes Maisons dissidentes n'atteignent le Champ des Cornes Noires et ne poussent jusqu'à Deiquonril [Quarterstone] pour y détruire l'Autel de l'Immortel. Bien que les Nocturniens aient été l'une des créations les plus puissantes de la Mumia, il ne fallut au final que bien peu de temps pour que cette puissance soit détruite...

Les Vhuuls

Les détails sur les Vhuuls sont rares, en raison de la rupture des relations diplomatiques. Celle-ci date de la démonstration du mépris des Vhuuls envers l'Enclave qui a pris la forme du massacre d'un ambassadeur et de son entourage qui furent dévorés. Il n'y a plus de contacts avec les Vhuuls depuis cet événement, mais la contrebande active en provenance de Carnyx apporte des fragments d'informations dérangeantes.

De nature repoussante, les Vhuuls est l'une des seules races à savoir voler, ce qui leur donne un énorme avantage sur la population de l'Enclave. Selon les informations transmises par les rares personnes à avoir croisé un Vhuul dans leur vie, ils ne ressemblent à rien de connu et inspiraient la crainte aux anciennes caravanes de commerce qui transitaient non loin de leur territoire.  C'est aussi pour cela que dans les zones où vivent les Vhuuls, la vie est peu présente ...

Concept de Vhuuls

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Chronicles of Spellborn ?

199 aiment, 66 pas.
Note moyenne : (265 évaluations | 19 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de The Chronicles of Spellborn
(17 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu