Journal de développement n°6

La suite des aventures de Kytel Greymane est cette semaine centrée sur le système d'artisanat et la récolte des matières.

Les Chroniques de Spellborn présentent le voyage de Kytel Greymane

Sixième semaine.

Introduction de la série

Un MMO nécessite de nombreuses contributions pour faire d’un ensemble d’idées et de rêves un produit fini. Le développement d’un monde entièrement nouveau rempli d’histoire, de légendes, de paysages et de bruits est un processus surprenant, tout spécialement lorsque vous y ajoutez de nombreuses fonctions inédites et enthousiasmantes. Dans cette série, nous suivons le voyage de Kytel Greymane, un personnage fictif qui explore le monde de The Chronicles of Spellborn. Pendant qu’il visitera les nombreux endroits uniques de ce monde, plusieurs développeurs parleront de leur contribution à la création de The Chronicles of Spellborn.

La semaine dernière

Kytel a fait l’expérience de sa première Quête Ancestrale. Même s'il a échoué dans l’accomplissement de celle-ci, l’Oracle a tout de même révélé à la Maison Shroud le chemin vers un nouveau Royaume. Kytel espère avidement faire partie de l’expédition. Il a décidé de rejoindre le Palais des Maisons et de parler à l’Ambassadeur de la Maison Shroud, comme le disciple de l’Oracle le lui a conseillé.

Lorsque Kytel arrive au Palais, la Place de la Fontaine est soumise à une grande agitation et l’air bourdonne de l’excitation ambiante. Il se faufile dans les quartiers de la Maison Shroud à la recherche de l’Ambassadeur. Dans le hall, s’amassent de nombreux membres prêts à tout pour faire partie de l’expédition. Quand Kytel entre finalement dans le hall, l’Ambassadeur est sur le point de finir son discours : « La Maison Shroud compte sur vous tous. Grâce à vos efforts, l’Oracle nous a offert la chance d’accroître notre puissance et notre assise. Soyez avertis cependant : le voyage qui se prépare n’est pas à prendre à la légère ! Explorer de nouvelles terres n’est pas sans danger. Ceux d’entre vous qui sont suffisamment courageux pour prendre part à cette aventure doivent être préparés à se sacrifier pour le bien de leur Maison. Allez maintenant, préparez-vous, et revenez demain à la levée du jour. »

Kytel quitte l’Ambassade. Bien qu’il soit déjà bien préparé, il sait qu’il se sentirait mieux s’il avait un quelconque moyen de protection contre quoi que puisse être l’inconnu. Il décide donc de partir à la recherche d’un magasin de potion afin d’obtenir quelques conseils.


« Un moyen de protection contre l’inconnu ? » demande le boutiquier, regardant Kytel de son œil droit, le gauche restant fixé sur la porte de l’échoppe. « De la magie, hein ? » continue-t-il en attrapant un vieux livre sur une étagère derrière lui.

« Je me joins à l’expédition de la Maison Shroud » dit Kytel en essayant de garder un œil sur le boutiquier pendant que l’autre scrute le vieux livre. Kytel se retrouve le cou tendu à l’extrême, la tête dangereusement inclinée vers la gauche : il en perd presque l’équilibre. Le boutiquier grogne lorsqu’il se rend compte de ce que son client essaie de faire. Il tâtonne son visage et extirpe son œil gauche de son orifice, le jetant sur le comptoir du magasin. Choqué, Kytel trébuche vers l’arrière.

Le système d’artisanat

Le système d’artisanat dans The Chronicles of Spellborn est basé sur des recettes et des Personnages Non-Joueurs (PNJ). Les joueurs doivent acquérir des recettes, collecter les ressources nécessaires à leur réalisation et les apporter à un PNJ afin qu’il fabrique l’objet voulu.

La première étape consiste à obtenir une recette. Les joueurs ont différents moyens d’en obtenir. Ils peuvent par exemple en acheter dans les boutiques, en trouver sur des PNJ morts ou encore en obtenir en récompense d’une quête. Les recettes se placent dans l’inventaire du personnage comme tous les autres objets. De nombreuses recettes ont des restrictions de niveau et/ou de classe. Par exemple, les gadgets sont réservés aux Tricksters tandis que les Soul Shapes (Formes d’Ame) sont seulement utilisables par les Facedancers. Bien que l’utilisation des recettes soit parfois restreinte à certains niveaux ou classes, tous les joueurs peuvent garder leurs recettes dans leur inventaire jusqu’à ce que les conditions pour les utiliser soient remplies.

Chaque recette contient les informations suivantes :

  • Objet : Le nom et les statistiques de l’objet fabriqué grâce à la recette
  • Restrictions de classe : Une liste des classes pouvant utiliser l’objet
  • Restrictions de niveau : Le niveau minimum à partir duquel le personnage peut utiliser l’objet
  • Liste des ingrédients : Une liste de toutes les ressources nécessaires à la fabrication de l’objet. A côté de chaque ingrédient sont affichés le nombre d’ingrédients nécessaires et le nombre déjà possédés.
  • Boutique : Le type de magasin dans lequel le personnage devra aller pour réaliser la recette.

La recette de Kytel

« Du Vitridur, mon ami ! Cet œil est faux , fabriqué avec du Vitridur blanc. Ces satanés yeux rapiécés me rendent malade ! » explique le boutiquier avec un sourire en coin. « Ah, trouvé ! ‘Une potion pour accroître la résistance psychique’ C’est ça qu’il vous faut ! » clame-t-il, pointant de son doigt l’une des pages du livre. « C’est une potion facile à faire, bien que certains ingrédients soient difficiles à trouver. Je vous suggère de chercher un peu aux alentours et de faire quelques achats. Revenez me voir lorsque vous aurez tous les ingrédients en votre possession. Ca vous coûtera 40 Quarternails, mon ami. » Il grogne et avance l’une de ses mains, paume vers le ciel, tandis que l’autre tient la recette pour la potion de Kytel.

Kytel paie le boutiquier et jette un œil à la recette. « L’esprit d’un membre d’une secte hostile, la membrane d’un hurleur, une pierre d’ankh noire fendue » Il lit à haute voix avec une  expression de dégoût. « Je reviendrai quand j’aurais collecté tous les ingrédients. Merci beaucoup, l’ami. »

 

Récolter des ressources

Lorsqu’un joueur souhaite réaliser une recette, il doit mettre la main sur les ressources nécessaires. Selon le type de ressource, le joueur peut acquérir l’ingrédient de différentes manières. De plus, certaines ressources ne peuvent être trouvées que par certaines classes.

  • L’achat aux vendeurs : Certaines ressources peuvent être achetées dans les magasins.
  • Le dépeçage des monstres : Les créatures tuées peuvent parfois être dépecées ou peuvent porter des ressources dans leur propre inventaire.
  • Les ressources trouvées : Quelques ressources peuvent être trouvées à certains endroits du jeu, à la fois dans le Monde Ancestral et dans le ‘vrai’ monde. Les coffres peuvent par exemple renfermer un certain nombre de pierres d’ankh.
  • Les lieux de récolte : Il y a différents types de terrain éparpillés dans le jeu qui constituent des zones pour récolter un certain type de ressource. Par exemple, les mines de pierre d’ankh.
  • Le recyclage d’objet : Les joueurs peuvent recycler les objets en un petit nombre de ressources basiques.
  • Le commerce : Les joueurs peuvent  bien évidemment échanger les ressources qu’ils ont acquis grâce aux moyens précédents contre un autre objet ou de l’argent.

Certaines ressources comme les pierres d’ankh ou le Vitridur sont disponibles en différentes qualités. Plus la qualité est haute, plus il est difficile et cher d’en obtenir. Les ressources de haute qualité constituent les composants des recettes de haut niveau.

Quand suffisamment de ressources ont été rassemblées, la recette peut être réalisée. Les joueurs font alors glisser les ressources de leur inventaire vers la recette. Celle-ci devient alors une sorte de container permettant au joueur de libérer de l’espace dans son inventaire.

Quand une recette a été remplie, le joueur la rapporte au magasin. Seules les recettes remplies peuvent être rapportées au magasin. Le vendeur fabrique alors l’objet pour le joueur. Lorsque l’objet est fabriqué, la recette disparaît de l’inventaire du personnage et est remplacée par l’objet.

La fabrication de la potion de Kytel

Cela a coûté bien des efforts à Kytel pour rassembler tous les ingrédients. Il put acheter l’esprit d’un membre d’une secte hostile et la membrane d’un hurleur dans un magasin, même si cela lui en coûta 3 Sunplates. Il dut aller dans la mine de Quarterstone pour trouver la pierre d’ankh noire fendue. Heureusement qu’on pouvait trouver la pierre d’ankh noire la plus commune près de l’entrée de la mine. La plupart des autres types de pierre d’ankh se trouve plus profondément dans la mine où les gaz empoisonnés et les créatures belliqueuses rendent la collecte de ressources dangereuse et difficile.


Le boutiquier termina de réaliser l’objet quelques minutes après que Kytel lui ait remis la recette, les ingrédients et 30 autres Quarternails. Il lui promit que le flacon contenait assez de liquide pour trois utilisations. Cependant, à l’odeur pestilentielle que dégageait la potion, Kytel sut d’avance qu’il ne serait pas capable d’en boire trois fois.

La semaine prochaine

Ce fut une journée exténuante mais maintenant Kytel se sent prêt pour l’expédition. Que se passera-il lorsque le vaisseau-roche se posera sur le nouveau Royaume ? Vous le saurez en lisant l’épisode de la semaine prochaine !

A la semaine prochaine !

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de The Chronicles of Spellborn ?

199 aiment, 66 pas.
Note moyenne : (265 évaluations | 19 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de The Chronicles of Spellborn
(17 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu